Débuts (ou comment je suis devenu.e musicien.ne)
Débuts

Débuts

L'Equipe

Annette Banneville 
voix, loop station, appeaux, flûte à coulisse et autres carillons

Samuel Belhomme 
trompette, voix, effets et bidouilles

Bernard Cochin 
contrebasse, guitare les grands jours

avec le regard bienveillant de François Lemonnier

régie son Isaac Azoulay

bios voir Espace Pro

Trio jazz/pop - Concert raconté
Trio jazz/pop - Concert raconté
Création automne 2020
Concert tout public à partir de 12 ans

La musique est dans nos vies, pour beaucoup d'entre nous, source de moments de bonheur intense.
Mais qu'est-ce qui fait que certains s'y jettent à corps perdu ?
Comment la musique devient-elle une obsession, un désir irrépressible et même... un métier ? Qu'est-ce qui fait que certains s'enflamment ?

Débuts (ou comment je suis devenu.e musicien.ne) entend livrer le secret de ce qui a mis le feu aux poudres en revisitant le best-off de nos chansons cultes.
Pour nous c'est comme ça que ça a commencé.
Retour aux sources / souvenirs d'enfance-coups de foudre :

(Annette) "Le jour où j'ai entendu pour la première fois la voix de Sting dans Message in the bottle, j'étais dans l'escalier chez mon cousin Vincent, j'ai dû m'assoir et je suis restée là un moment... complètement tourneboulée."
(Samuel) "Mickael Jackson ! A la télé, quelle claque ! L'incarnation physique du son, du rythme, Et le Moonwalk !!!"
(Bernard) "Could you be loved, de Bob Marley : mon premier tube à la guitare, je l'ai joué à toutes mes copines."

Et encore les Pink Floyd, Kate Bush, Tom Jobim, Barbara... avec respect, audace et humour, à partir des différentes influences et expériences récoltées lors de nos aventures respectives, nous avons mitonné des versions à notre sauce de thèmes phares qui ont été des déclics dans nos parcours de musicien.ne.s.

Pour les grands, gageons qu'ils reconnaîtront Wish you where here même sans guitare mais avec une contrebasse hippie et un appeau de grive musicienne, ou Summertime décalé façon Balkans.
Pour les plus jeunes, c'est l'occasion de découvrir ces tubes intemporels, et peut-être aussi d'ouvrir une fenêtre sur un coin de ciel bleu car ce concert, c'est l'histoire d'adultes qui sont restés fidèles, en grandissant, à leurs rêves d'enfants.

Et puis parce que chanter ensemble est l'une des plus belles formes de sociabilité et que ces tubes sont irrésistibles, nous proposerons différents moments d'intervention du public, et ambitionnons de beaux moments de communion musicale.


En résidence :
- du 01 au 04/09/2020 au Relais culturel de Ducey (50) 
- du 27 au 30/10/2020 aux Ateliers intermédiaires à Caen (14)

Photos